Prehistoire17

pour les curieux et les passionnés de préhistoire !

Où, quand et comment cherchons nous ?

I/ Préambule 

La préhistoire est une période particulièrement appréciée par les amateurs de beaux fossiles, et malheureusement la plupart de ces derniers sont peu scrupuleux dans les recherches qu’ils réalisent. Certains n’hésitent pas à fouiller certains sites protégés (grottes entre autre) et à les piller sans s’occuper outre mesure des répercutions que cela peut entraîner par la suite. Nous retrouvons ainsi tout un tas d’objets (outils, restes d’artisannat) en vente sur INTERNET ou dans des foires aux puces !

Grotte interdite au public

II / Où cherchons nous ? 

Très soucieux de la sauvegarde de notre patrimoine historique et paléontologique, nous cherchons essentiellement en surface des champs cultivés et ne creusons jamais pour trouver des vestiges préhistoriques ! La plupart des communes où nous prospectons se situent essentiellement en Saintonge romane, tout autour de la ville de Saintes.

Champ cultivé à Saint-Porchaire (17)

III / Quand cherchons nous ? 

La période privilégiée des recherches est située juste après les labours, généralement à la fin de l’été. Mais nous pouvons aussi prospecter en hiver quand les champs ont été « travaillés ». Nous pouvons même effectuer des recherches au printemps, avant que les plantations soient importantes, et en prenant toujours soin de ne pas les abîmer.

Champ cultivé sur la commune du Mung (17)

IV / Comment cherchons nous ? 

Nous parcourons toujours les champs en les longeant dans un premier temps, puis en progressant par « bandes », tout en scrutant méticuleusement la surface du sol. Nous nous contentons ensuite de ramasser simplement les objets qui attirent l’oeil, et nous les reposons délicatement si ceux-ci ne sont pas intéressants.

Champ cultivé sur la commune de Geay (17)

V / Que deviennent les vestiges récoltés ? 

A la maison, nous nettoyons tous les spécimens puis les sélectionnons en fonction de leur état de conservation. Après avoir été photographiés individuellement, les spécimens sélectionnés font l’objet d’un marquage avec un numéro correspondant à leur inscription dans la collection (répertoires numériques avec données essentielles et photos des spécimens). Les plus beaux seront placés en vitrine, ……

Vitrine entrée salle à manger - Vestiges préhistoriques de Saintonge

…… et les autres dans des boites transparentes prévues à cet effet.  

Boite transparentes à échantillons

2 commentaires »

  1. escloupier dit :

    très bien tout ça, mais le mieux serait de marquer chaque silex à l’encre de Chine et de le stabiliser par un coup de vernis !!!Car ta collection ne vaut rien si cela n’est pas fait ;En effet après toi personne ne saura d’où viennent ces silex et on pourra les mettre à la poubelle.
    Bonnes recherches inutiles

  2. prehistoire17 dit :

    D’abord Bonjour, et par rapport au tutoiement, je ne pense pas vous connaître ….. tout ceci étant « moyen » au niveau politesse ! Mais ne vous inquiétez pas pour moi, je ne vous ai pas attendu pour répertorier, marquer et inventorier chaque spécimen sur plusieurs supports (informatique et papier). Le fait de répertorier les vestiges récoltés est précisé dans la page d’accueil! Mais je le rajouterai dans la page « Où, quand et comment cherchons nous ? » Cordialement tout de même !

Flux RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

 

Thoughts on Products In sur... |
Blog de Amor Belhedi |
Halelkt |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Get Your 2013 Hostgator Cou...
| Skipping Meals Is Not A Sma...
| Review: Five Things You????...